Edito M.Debreda Rocha « Garder le cap, face à la réalité des faits »

Bonjour à tous et à toutes,

Étant malade, je ne suis pas capable de faire un audio, mais je tiens à vous écrire.

Vous êtes nombreux à vous poser des questions sur l’avenir de prix de l’or et de l’argent.

Tout dabord, pas de panique, il faut bien comprendre que nous sommes dans un marché fortement manipulé et nous sommes au centre d’une guerre des monnaies.

Pour le moment, l’Europe à fait le choix de défendre une monnaie forte (par rapport au yen japonais et dollar américains).

Le but ? Sauver les institution européennes et tant pis pour l’emploi et pour les délocalisations massives qui vont suivre.

Dans ce climat artificiel (Mais temporaire), difficile pour l’or de prendre une direction claire et constante.

Mais sachez une chose, plus ce climat va durer, plus le « retour de bâton » sera violent.

Il faut profiter de cette fausse vigueur de l’euro pour accumuler de l’or et de l’argent à bon compte.

Laissez l’or filer au dessus des 2000$/once, c’est l’assurance de voir toute l’économie imploser.

Pourquoi ?

En Belgique, nous avons plus de 230 milliards d’euros sur des comptes épargne qui attendent une piste rentable.

Imaginez vous le tsunami économique si cet argent (Plus celui des autres pays) devait prendre la direction des métaux précieux.

Ce serait cataclysmique !

Voilà pourquoi, on freine le mouvement au maximum.

Qui y gagne ?

Les pays (genre la Chine) qui ont des excédants budgétaire, qu’ils utilisent pour accumuler or, argent, cuivre, etc…

Pauvre Europe…..Elle n’a ni croissance, ni culture mondialiste, ni multinationales toutes puissantes…

Et voilà pourquoi la fuite en avant en Libye et au Mali !

C’est la dernière piste pour exister, dans un monde dirigé à 90% par la Chine et les USA.

Que faire ?

Je me répète encore et encore…..

Vendre vos biens immobiliers en Europe, vider vos comptes épargne et préparez vous à vous expatrier !

Acheter quoi ?

De l’or, de l’argent, des terrains et des appartements dans des pays en croissance (Maroc, Tunisie, Liban, Turquie, Brésil, Malaisie, Singapour, Laos, etc..)

En Europe, il reste une seule voie possible !

Partir à la campagne, vivre en autarcie avec quelques familles de confiance autour de soi.

S’entraider, faire du troc, développer une économie parallèle, dépendre le moins possible de l’état et revenir à un mode de vie naturel, basé sur la décroissance.

En dehors de ça, je ne vois aucunes issues, pour les familles qui resteront en Europe.

Je le dis depuis 2008 et je ne retire rien à mes paroles.

Comprenne qui pourra.

M.Debreda Rocha

Publicités

6 réflexions sur “Edito M.Debreda Rocha « Garder le cap, face à la réalité des faits »

  1. Tout cela est vrai cependant ça concerne surtout les pauvres, les chômeurs, les petits salaires, la classe moyenne moins… N’oubliez pas qu’il y a beaucoup de famille aisées en france, de salaries qui gagnent très bien leur vie, de riches et je ne pense pas que cette partie de la population ait besoin de quitter l’Europe ou de partir à la campagne pour survivre.. Comme pour jovanovic soral delamarche et les autres je crois que leur analyse pessimiste sur la situation s’appliquent surtout aux pauvres, aux gens qui galère ou qui vont prochainemt perdre leurs emplois, mais ça ne peut pas s’appliquer à tout le monde….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s