Le grand ajustement déflationniste a commencé !

Pendant des années, les banques centrales occidentales ont imprimé des quantités extravagantes de fausses monnaies de papier et pratiqué des taux d’intérêt à court terme voisins de zéro (en tous cas négatifs par rapport à l’inflation réelle) pendant que les Etats occidentaux laissaient s’accroitre déficits budgétaires et endettements publics au delà de toute mesure, cela étant supposé créer -selon les faux préceptes keynésiens- la croissance économique et éviter le plus longtemps possible les faillites bancaires et les défauts étatiques.

C’est terminé! D’une part, parce que la monétisation des dettes publiques et privées ne peut pas continuer sauf à provoquer l’hyper-inflation, via la création quasi illimitée de crédit et l’inondation monétaire conduisant à l’explosion des prix des matières premières, des métaux industriels et précieux comme des actifs boursiers, puis à l’effondrement du Système monétaire international.

D’autre part, parce que les plans dits de “relance” ont été évidemment incapables de produire autre chose que toujours plus de dettes basées sur le néant, finalement devenues impossibles à rembourser, et de chômage de masse, cassant le pouvoir d’achat des consommateurs dont la confiance est essentielle à toute croissance qui ne peut pas être décidée d’en-haut par quelques technocrates ou politiciens. Le dirigisme qu’il soit monétaire ou économique a fait faillite.

D’ailleurs, les politiques étatiques centralisées et discrétionnaires, qu’elles soient monétaires, économiques et autres, sont devenues contradictoires avec les économies de marché démocratiques -décentralisées et globalisées- du XXI éme siècle reposant sur l’information libre et l’initiative individuelle. Adieu Keynes et bienvenue von Mises et Hayek!

Non seulement la Federal Reserve US va devoir cesser le Quantitative Easing et les USA vont être obligés de massivement couper dans leurs dépenses publiques (sous l’influence d’un Congrès majoritairement Républicain et Tea Party qui empêchera la fuite sans fin d’Obama et des Démocrates dans les déficits), mais encore les PIIGS de la zone euro vont devoir se déclarer en faillite et revenir à leurs anciennes monnaies nationales qu’ils dévalueront (ce qui rétablira à terme leur compétitivité) parce que l’Allemagne et quelques autres Etats de l’Europe du Nord mieux gérés, eux-aussi engagés dans la grande austérité, ne vont pas se ruiner pour les faire vivre ad vitam aeternam au delà de leurs propres moyens. D’autant que la BCE n’a ni la capacité financière ni la volonté de racheter toutes les créances pourries des Etats du Centre et du Sud ou même des grandes banques (dont plusieurs sont très mal en point) de la zone euro.

Dans les pays émergents et les BRIC, les politiques monétaires et de crédit restrictives continueront pour casser l’inflation que les USA ont exportée chez eux.

Notre scénario:

Étant donné que l’on se dirige vers une “double dip recession” et que l’inondation monétaire va cesser (juste avant que le cauchemar hyper-inflationniste devienne réalité), les bourses d’actions vont partout plonger plus encore, pendant que les taux d’intérêt à long terme vont continuer de baisser ce qui va faire monter les obligations, en particulier US. La contraction des liquidités en dollars US va s’accroitre, ce qui va faire monter le dollar US contre la plupart des autres monnaies.

Et la baisse des prix des matières premières (en particulier du pétrole puisque l’Arabie saoudite pour complaire aux USA vient de casser l’OPEP et va en produire au maximum) comme des métaux industriels et précieux (cuivre, argent-métal, platine, etc.) va s’accélérer, sauf en euro lequel va plonger.

Ce qui fera monter l’or en euro et autres monnaies mais baisser l’or en dollar US, tout simplement parce que le métal jaune étant l’anti-monnaie il fluctue à l’opposé de la valeur relative de la monnaie dans laquelle il est exprimé (si la valeur relative de cette monnaie monte par rapport aux autres,  l’or exprimé dans ladite monnaie baisse et vice versa). Le grand ajustement déflationniste a commencé!

Il va durer jusqu’à ce que toutes les bulles implosent et que les prix des actifs de papier comme des actifs réels, qui ont été artificiellement gonflés aux amphétamines monétaires, reviennent mécaniquement à des niveaux compatibles avec la réalité des économies.

A cet égard, les prix de l’immobilier dans les pays où ils sont surévalués (comme la France) baisseront sensiblement.

Ensuite, après la purge, un nouveau cycle plus vertueux fera remonter les prix desdits actifs de papier comme réels de façon plus modérée.

Il importe donc, à l’heure actuelle, de vendre les actions et d’acheter les obligations, US principalement.

Et de se positionner le plus possible en cash, de préférence en dollars US et pour partie en francs suisses (qui restera soutenu par rapport à l’euro, ingouvernable et inadapté à la zone monétaire non optimale dans laquelle les technocrates l’ont créé à des fins principalement politiques et de cartellisation bancaire, dont le risque d’implosion va continuer de s’accroitre).

Le bilan économique de l’euro est accablant et, au surplus,  il est en train de détruire les équilibres politiques comme sociaux de ses Etats-membres avant de casser la construction européenne elle-même.

Aucune union monétaire d’États plus ou moins souverains n’a jamais réussit à créer une union politique.

http://www.forum-monetaire.com/index.php/?p=4304

Publicités

Une réflexion sur “Le grand ajustement déflationniste a commencé !

  1. Pingback: Le grand ajustement déflationniste a commencé ! | LA FIN DES SECRETS ET DES MENSONGES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s