Allemagne : Séisme au coeur de l’Europe (Isabelle Mouilleseaux)

Une révolution au coeur de l’Europe…

Il vient d’y avoir un « séisme politique » d’une intensité sans précédent en Allemagne. Je vous conseille de vous préparer aux répliques qui vont secouer l’Europe, l’euro et jusqu’à votre portefeuille…

Angela Merkel vient de perdre le land du Baden-Württemberg, l’Etat le plus riche avec la Bavière. Cette région extrêmement industrialisée est le coeur de l’Allemagne exportatrice (Daimler Benz, Porsche, Audi, Bosh… y ont leur siège). Une région riche et prospère, qui affiche un taux de chômage ridicule de 4,5%… c’est-à-dire le plein emploi. Une région à droite depuis 60 ans, véritable fief de la CDU depuis toujours.

Hier, la CDU a été battue. La coalition rouge-vert (Socialistes et Verts) a pris le pouvoir. Une victoire écrasante. Une défaite historique pour Angela Merkel. Et sans doute une révolution au coeur de l’Europe…

 

Préparez-vous aux répliques
L’enjeu de ce scrutin n’était pas économique. La région est riche, il n’y a pas de chômage… Non…

L’enjeu était purement politique.

Les Allemands ont dit NON. Non à la politique européenne de Merkel et… non au nucléaire.

Pendant plus d’une décennie ils ont enduré les réformes des retraites, du marché du travail et de la santé ; ils ont souffert pour assainir leurs comptes et retrouver l’équilibre budgétaire. Pas question pour eux aujourd’hui de renflouer les cigales européennes.

Le message est limpide, clair comme de l’eau de roche, et fracassant comme un coup de tonnerre.

Attendez-vous à une radicalisation de la posture allemande sur l’Europe, l’euro et le Fonds européen de stabilité (FES).

 

Radicalisation de la position allemande à prévoir
Certes, le principe du Fonds de stabilité est acquis. En revanche…

▪ Fini les rallonges ! Adieu « tonneau des Danaïdes » sans fond, dans lequel on déversait sans compter de l’argent fraîchement emprunté pour renflouer banques en faillites et les Etats dispendieux…

▪ Attendez vous aussi à un « tour de vis » quant aux efforts de rigueur demandés par les Allemands en contrepartie des fonds prêtés. On ne rigole plus. Les mesures de rigueur choc de David Cameron en Grande-Bretagne pourraient bien faire pâle figure face aux exigences que l’Allemagne pourrait réclamer pour venir en aide à ses voisins en dérive.

Mesures de rigueur auxquelles, je tiens à le signaler, l’Allemagne se soumet depuis des années et continuera à se soumettre. Et c’est justement parce qu’elle est bien la seule en Europe à le faire, qu’elle est en droit de l’exiger des autres.

 

Le Portugal va exploser en vol…
Le Portugal, qui part dans une fuite en avant insensée (en refusant l’aide de l’Europe et en faisant sauter son Premier ministre pour ne pas avoir à mettre en oeuvre les mesures de rigueur qui s’imposent), court à la catastrophe. Explosion en vol garantie s’il persévère…

Il ne s’en sortira pas seul. La hausse des taux d’intérêt l’étouffera instantanément et ce sera la faillite…

 

Nous allons assister à un bras de fer extrêmement déstabilisateur pour l’euro
Face à l’Allemagne :

– La Grèce, qui n’échappera pas à la restructuration de sa dette

– L’Irlande, qui a besoin à nouveau d’une méga-rallonge

– Le Portugal, au pied du mur et à bout de souffle

– L’Espagne, qui sera emportée par son voisin portugais

– Et la France, qui d’ici 2012-2015, sera elle aussi confrontée à ce que vit actuellement le Portugal.

L’Allemagne est bien seule. Mais elle est « l’élément clé » du rouage : sans elle, rien n’est possible.

 

Mon avis ?
Nous sommes dans une situation absolument intenable. Ce que fait l’Europe n’est ni plus ni moins de la cavalerie. En France, pour les entrepreneurs qui font de la cavalerie, c’est direct au pénal !

Mais les Etats, eux, ont le droit…

Ils ont le droit de s’endetter pour payer leurs dettes. Et de s’endetter toujours plus, pour payer des dettes qui augmentent chaque jour. Alors oui, les volumes s’envolent et le rythme d’émission devient insoutenable. On fait la queue au portillon pour émettre du papier pourri (qu’on planque dans l’assurance-vie des petits porteurs !)

Pourquoi ?
Parce que nous voulons tout, tout de suite, sans jamais payer.

Parce que nous pensons trop souvent que tout nous est dû.

Parce que nous sommes surtout incapables de réduire nos dépenses, de nous réformer, de nous serrer quelques temps la ceinture pour rembourser nos dettes. C’est tellement plus simple de s’endetter « toujours plus »…

Et puis de toute façon on s’en fiche ! Nos enfants paieront… pas vrai ?

Nous sommes en train de créer un conflit intergénérationnel…

 

Notre seul « garde-fou », c’est elle
Vous voulez que je vous dise. Je soutiens Angela.

Elle est notre « garde-fou », notre seul « contre-pouvoir efficace » au sein de cette Europe si démesurément dispendieuse et laxiste.

Nous sommes irresponsables. Cavalerie, fuite en avant, quantitative easing, émission de dettes à tout va, planche à billets qui tourne 24h sur 24…

Avez-vous vu le bilan de la BCE ? Une véritable poubelle à junk bonds !

Isabelle Mouilleseaux

http://www.edito-matieres-premieres.fr/1555/merkeleurope-nucleaire-portugal.html

Publicités

2 réflexions sur “Allemagne : Séisme au coeur de l’Europe (Isabelle Mouilleseaux)

  1. vous ne faites que relayer les mêmes âneries que l’on entends à longueur de temps dans les merdias détenue par les possédants.
    Dans votre analyse :

    – quid de la retouche des barèmes fiscaux qui sur la base de ceux de 1999 font perdre à l’état 100 Md€ annuel de revenus,

    – quid des aides, abattements fiscaux ou sur les exonération de cotisations sociales accordés aux entreprise françaises d’un montant de 175 Md€ annuel,

    – quid des effets de la loi de 73 interdisant à la banque de France de battre monnaie, mais l’autorisant contre intérêt aux banques privés. L’intérêt versé depuis 1973 est équivalent au montant de la dette.

    il s’agit d’un véritable racket organisé dans ce pays et vous ne trouver pas mieux de culpabiliser les victimes ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s