Edito N°33 de Michael Debreda Rocha « Survivre à la crise…» (+ Audio)

Il serait temps de voir la réalité en face !

La Belgique va imploser et se diviser en deux.(Flandres-Wallonie)
La France est victime d’une contagion de grèves massives.
L’Espagne est noyé sous ses chômeurs ( +20%)
L’Italie est toujours sous l’emprise d’un « fou dangereux ».
L’Allemagne retombe dans ses vieux réflexes…( http://fr.news.yahoo.com/3/20101017/twl-allemagne-immigration-merkel-0ef7422.html )
L’Angleterre et les États-Unis croulent sous leurs dettes
Le Japon est asphyxié par ses « vieux », de plus en plus nombreux.

Je le répète, encore et encore….

Ce n’est pas une crise financière, C’EST UNE CRISE DE CIVILISATION !

Nous sommes arrivé au bout du système, c’est l’impasse.

Ce n’est pas une petite crise qui va passer, nous sommes aux portes d’une grande révolution.

Toutes les révolutions sont violentes et anarchiques, c’est inévitable !

Plus rien ne sera jamais comme avant, il faut intégrer cette idée.

La question à se poser, c’est

« Est-ce que je suis prêt à me réformer, à changer mes habitudes, à bouleverser ma vie pour répondre à ce défi ? »

Jouer à l’autruche, ne servira à rien !

Il faut accepter la réalité et prendre des mesures concrètes, dès aujourd’hui.

Que faire ?

-Sortir son épargne des banques
-Éliminer ses dettes
-Préparer un départ pour l’étranger
-Transformer son épargne en or et argent
-Vendre ses biens immobilier (tant que les banques acceptent de prêter aux acheteurs potentiels).
-Faire des stocks de nourriture et éviter les dépenses inutiles.
-Devenir le plus autonome possible

Voici un audio datant d’avant l’élection de Obama (Octobre 2008)

« SURVIVRE A LA CRISE »

P1


P2

Publicités

9 réflexions sur “Edito N°33 de Michael Debreda Rocha « Survivre à la crise…» (+ Audio)

  1. bonsoir, je conseille le livre de Philippe Herlin « France, la faillite ? », qui ajoute à la liste ci-dessus, une autre raison de tracer son chemin….résumons, la France est à 2 ou 3 ans de la Grèce en 2010, donc le défaut de paiement est prévisible avec ses conséquences….

    en fait, je pense que cela arrivera, car en France on ne peut réformer réellement que quand on est dans la m…e jusqu’au nez !

    donc, si on peut partir, il faut partir sinon, faire des réserves et transformer son jardin en potager :-)

    l’important c’est de bien comprendre que la dette commence son voyage en 1974, et que depuis 40 ans, tous les politiciens ont participé à sa croissance….et que ces petits génies sont encore aux commandes, donc rien de miraculeux à attendre pour le futur ! espérons que ces petits esprits n’iront pas nous concocter une guerre en plus, car la leçon de l’histoire est assez inquiétante ….a+

  2. cette personne me parait animé de bonnes intentions mais les conseils prodigués aux gens dans cette vidéo ne sont pas très sérieux; demander aux gens de vider leurs comptes bancaires, de constituer des réserves de nourritures ne parais pas relevé de la sagesse. Cela ne fait que provoquer un sentiment d’insécurité chez les gens. Notre époques est troubles et les temps sont durs mais il faut privilégier les solutions constructive à long terme et non l’inverse.

    Cordialement.

  3. partir ok, mais il faut travailler….je pense que si on parle anglais et que l’on a un métier technique et scientifique, on peut chercher à aller en Australie, ou en Nouvelle-Zélande par exemple, portugais, le Brésil, espagnol, le Chili, etc. Ces pays ont des matières premières ou sont bien gérés. On peut en attendant ouvrir un compte multi-devises légalement au Luxembourg, comme le font beaucoup d’expatriés, et ainsi transformer ses euros en un panier de devises plus solides comme le dollar néo-zéalandais, australien, le franc suisse, le Réal brésilien, les devises asiatiques comme le bath thailandais et le dollar singapour. L’or est evidemment très intéressant mais il faut pouvoir le vendre et je pense qu’il sera interdit d’en détenir en période de crise majeure. Surtout, il faut avoir des pièces sous enveloppe ainsi elles gardent leur valeur…les réserves, c’est exact, cela ne coûte rien d’en faire car de toute façon on en aura l’usage :-) j’ajoute les médicaments de base et les médicaments indispensables pour des traitements de longue durée (mais c’est dur…).
    fabriquer et stocker son énergie (tout un programme mais c’est intéressant), si on le peut, on réhabilite son logement individuel à la norme maison passive (PassivHaus), la consommation sera inférieure à 15 Kwh/m2/an. On peut ajouter un puits canadien ou autre et le chauffage est inutile…l’eau, un double réseau, avec une cuve enterrée pour l’eau de pluie, et qui alimente les douches, les WC (que l’on peut transformer en toilettes sèches, ça marche), et les machines à laver.
    en commun, certes les villages communautaires sont un bon plan, avec des ressources en commun.
    aux USA, il ya un fort mouvement qu’ils appellent « transition », etc…ils y pensent aussi ?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s