On commence à prendre les choses au sérieux (Par ADRIEN LABAYRADE)

Le peuple subit durablement les difficultés de plus en grandes qu’on lui impose jusqu’au jour où la coupe est pleine.

Le plan d’austérité que le gouvernement vient d’adopter, avec cette hypocrisie qui le caractérise si bien, sans oser prononcer le mot rigueur que depuis le lointain Japon (bonjour le courage !), va donner, dans les prochaines semaines, un formidable coup d’accélérateur à la dégradation de nos conditions de vie.

Une dégradation qui se déroule, rappelons-le, depuis déjà plus de 40 ans et dont les couches moyennes vont commencer, cette fois, à réellement sentir les effets auxquels étaient déjà soumises les classes populaires.

Les couches supérieures, quant à elles, responsables à part entière de cette situation, seront totalement épargnées et continueront de fumer allègrement pour 12 000 € de cigares* à l’année et à dilapider non moins joyeusement l’argent qu’elles nous volent depuis plusieurs décennies.

Pour ma part, je reste convaincu que l’état actuel des choses procède d’un long processus, planifié de très longue date par au moins une partie des classes dominantes et que des organismes tels que la CIA tirent les ficelles.

Rien n’est accidentel dans les évènements que nous vivons : crises, chômage de masse, guerres, terrorisme, etc… La chute du bloc soviétique, par exemple, a été le fait d’un forcing continuel de la part des Etats-Unis qui n’ont reculé devant aucun moyen pour parvenir à ce résultat afin d’avoir les mains libres pour nous imposer ce nouvel ordre mondial que nous subissons de plus en plus durement.

Encore un exemple : la construction européenne. A qui profite-t-elle donc cette bâtisse informe déjà complètement délabrée ?

Tout cela, et peut-être pire encore, est voulu dans un but unique : nous asservir ou nous éliminer purement et simplement.

En effet, les ressources de la planète sont limitées et elles ne suffiront plus très longtemps au rythme actuel de notre consommation.

C’est pourquoi, entre autres raisons, il n’est nullement absurde d’imaginer que la classe dominante, qui possède des moyens colossaux, ait déjà pris, comme elle sait très bien le faire, les dispositions nécessaires pour la sauvegarde de ses intérêts dont elle entend jouir et profiter pleinement.

Au vu de ce qui se passe maintenant, tout permet de penser que nous sommes entrés dans la dernière phase du processus capitaliste.

Beaucoup se refusent encore à croire à ce scénario de science fiction. Il est pourtant nécessaire de bien connaître l’adversaire avant d’engager la partie.

http://www.mediapart.fr/club/blog/adrien-labayrade/150810/commence-prendre-les-choses-au-serieux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s