Edito N°7 de Michael Debreda Rocha  » Un monde à deux vitesses…. »

Pendant que tout le monde bronze sur les plages de St-Tropez ou Marbella, il se passe des choses extrêmement importantes sur les marchés.

En effet, alors que Europe et les États-Unis ne savent plus quoi faire pour relancer la machine, on constate que l’inde, la Chine et le Nouvelle-Zélande ont remonté leurs taux d’intérêts, pour freiner l’inflation galopante.

Tout ceci confirme nos craintes, exposées dans les précédents éditoriaux.

Pour les néophytes, je vais résumer la situation.

Nous sommes entré dans un monde à deux vitesses, d’un côté les vieux pays et de l’autre les pays émergeant.

Dans ces pays, l’économie à redémarré et la crise est plus qu’oublié.

On construit, on agrandis, on modernise, on spécule, on accumule les matières premières.

De l’autre côté, on est prit au piège de la déflation des prix, pour une raison simple.

Cette raison s’appel « La génération Baby boom va en pension » !

Et ceci est pire qu’un tsunami, c’est un véritable Iceberg que nous sommes occupés à percuter de plein fouet.

Depuis 20 ans, nous vivons au dessus de nos moyens avec des crédits faciles, tant que cette fameuse génération « Baby Boom » consommait et travaillait, on contrôlait le problème de la dette (absorbé par la consommation).

A présent, cette génération quitte le monde du travail, elle revend sa grande maison (devenue trop grande après le départ des enfants) et elle se prépare à partir couler des jours heureux dans un Riad à Marrakech avec sa pension.

Alors je vous pose la question, si cette génération « bénie » quitte le monde du travail et quitte une Europe surtaxé, pleine d’embouteillage, avec ses banlieue prête à exploser, IL RESTE QUI ICI ?

Des chômeurs ? Des ouvriers (Qui coûtes trois fois plus chère que leurs homologues Indiens) ? Quelques « pigeons » de la classe moyenne (qu’on va étrangler à coups d’impôts et de taxes) ?

Tout ceci nous ramène à la déflation….

En effet, sans acheteurs potentiels, les prix baissent…..

Je ne serais pas du tout étonné si on trouve (sur le marché immobilier) des villas à 100.000 euros dans quelques années (acheté en ce moment plus de 250.000 euros).

C’est bien connu, on ne prête qu’aux riches et si les riches sont à Marrakech, on va prêter à qui ici ?

A la mère en détresse avec ses trois enfants ? A l’ouvrier licencié qui ne retrouvera plus jamais un emploi ? Au cadre surendetté et surtaxé, qui n’arrive plus à suivre le payement de ses factures ?

Et pourtant, il y’a de l’argent, mais celui-ci se dirige toujours là où il aura le profit est le plus important et le plus rapide.

Et là, je regarde vers les pays émergeant.

Il ne fait pas de toute, que les investisseurs bien informés, vont soit déménager vers des cieux plus « roses » (Dubai, Singapour, Chine, Malaisie, Vietnam, Indonésie, Australie, Maroc, Inde)

Soit, investir dans les matières premières qui seront achetés « à la pelle » par ses pays en pleine révolution.

En résumé, nous avons deux choix.

Soit partir vivre en Asie, ce qui n’est pas facile, car tout le monde n’est pas préparé à vivre dans une autre culture, autre langue, autre mœurs.

Soit investir dans les matières premières, ce que j’appel LE VRAI !

Les grands perdants ?

Ce seront ceux qui auront accumulés des livret A, des assurances, des obligations en Euros.

Ainsi que ceux qui auront tout misé sur l’immobilier (en tant qu’investissement) en pensant avoir un placement stable.

L’immobilier est uniquement intéressant, pour ceux qui vont vivre dans leur maison (pas pour louer à des tiers) et encore, c’est pas l’idéal,  cfr ——> https://laboussole2012.wordpress.com/2010/07/22/faut-il-devenir-proprietaire-de-son-logement/

Chez « La Boussole », on s’attend à voir le kilo d’or toucher les 100.000 Euros avant 2015.

Pourquoi ?

Pendant que l’Occident va vendre ses dernières réserves d’or pour payer ses dettes, les émergeant vont ramasser tout ce qu’ils peuvent.

Et le calcul est vite fait !

Asie + Moyen-Orient+ Maghreb + Brésil = 4 Milliards de personnes.

USA + Europe = 1 Milliard.

Bonne soirée……


Michael Debreda Rocha
« Pour eux, c’est une crise financière; Pour nous, c’est une crise de civilisation »
http://www.laboussole.be

Publicités

12 réflexions sur “Edito N°7 de Michael Debreda Rocha  » Un monde à deux vitesses…. »

  1. Ce développement présente un certain intérêt sur le fond,des points mériteraient d’être approfondis.
    Mais de grâce surveillez votre orthographe,votre conjugaison,vous gagnerez en crédibilité.

  2. A Doum,

    « Ce développement présente un certain intérêt sur le fond,des points mériteraient d’être approfondis.
    Mais de grâce surveillez votre orthographe,votre conjugaison,vous gagnerez en crédibilité. »

    Ne faut-il pas un espace après une virgule ?

    ;-)

  3. Bonjour,
    vous parlez à plusieurs reprises d’aller s’installer en Asie.

    c’est une vision que je trouve un peu colonialiste.
    un peu comme à la fin détestable du film 2012, ou ces immenses bateaux contenant les gens les plus riches de l’occident décident d’aller « s’installer » en Afrique, seul endroit habitable au dessus du niveau de la mer. j’imagine une suite ou les africains les refoutent à l’eau à coup de pompes dans le cul.

    croyez vous que nous sommes désirés là-bas, et que nous pourrons imposer notre présence? ou alors vous parlez de gens qui arriverons avec des bas de laine bien remplis (j’imagine que ceux la sont toujours bien reçus)
    quand je vois les volontés d’empêcher l’immigration des populations défavorisées chez nous, pourquoi la même chose ne nous attendrait pas si c’est nous qui sommes dans les difficultés.

    • Loin de moi l’idée de s’imposer en Asie.

      Si nous sommes accepté comme « réfugié économique » ce serait déjà bien….

      De toute façon, tout le monde và souffrir, le système est malade et ce système est adopté partout dans le monde (mondialisation)

      Je suis contre l’immigration en Europe, pour deux raisons :

      1-Perte totale des repères socio-culturels des immigrés (Avec intégration forcé en prime, pour pas être expulsé). Jeunesse évoluant au pied des tours HLM, entre rodéo en booster et vente de Hash, pour survivre.

      2-Le système de « l’état providence » ne fonctionne que si il y’a une croissance nourrie par une immigration collaborative.
      Pour le moment, nous avons une immigration de type « sangsue » (Je prend tout ce que je peux, je ne donne rien ou le minium).
      Ceci est évidemment une « bombe à retardement » pour tout le système

      Ma vision est simple, on doit laisser chacun faire le ménage chez lui, afin de ne pas devoir être obligé de quitter son pays.

      Les français devraient avoir le droit de faire le ménage avec Le Pen (par exemple), Les Algériens devraient avoir le droit d’être dirigé par le FIS (gagnant des élections en 1992 avec 69%), les Égyptiens devraient avoir le droit d’être gouverné par les frères musulmans.

      Au lieu de çà, on impose de gouvernement fantoche (Karzai, Moubarak, Boutheflika, Mohammed 6,etc..) à notre solde et puis on pleure parce’que les gens s’enfuient pour venir ici, c’est grotesque !

  4. Merci de votre exposé, qui témoigne cependant d’une vision passablement hexagono-centrée. Il me semble que des mega-événements mondiaux vont venir bousculer cette vision tranquille, et changer brusquement la donne, aussi bien dans les pays dits développés que dans le tiers-monde. Le monde dans cinq ans ne devrait plus du tout ressembler à ce qu’il est aujourd’hui – je serais étonné, par exemple, que les habitants des riyads reçoivent encore la moindre pension… L’or à 100’000 euros en 2015? Oui, si l’euro existe encore!

  5. C’est vrai que nos deux articles traitent du même sujet ( http://www.magotsduweb.com/vivre-sans-travailler/ ).
    Cependant je ne partage pas votre vision pessimiste. Je pense que finalement les niveaux de vie des pays occidentaux et émergents vont s’égaliser dans les décennies à venir. En effet nos riches déménagent dans les pays émergents contribuant à augmenter les prix là-bas et à les faire baisser ici.
    Si comme vous dites on ne prête qu’aux riches et qu’il n’y a plus de riche, effectivement les prix de l’immobilier baisseront mais ce sera bénéfique pour la mère en détresse et l’ouvrier qui de toutes façon n’achètent pas d’immobilier. L’immigration sera par le même effet stoppée pourquoi émigrer dans un pays qui offre moins de perspectives que sa patrie?

  6. Une théorie se basant sur la fuite des personnes âgées au Maroc me paraît plutôt précaire… Notre économie nationale est suffisante (vu notre balance commerciale actuelle, on s’en sort plutôt bien), donc les pseudos flux de Français s’expatriant à l’étranger n’est pas tout à fait à l’ordre du jour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s