Edito N°6 de Michael Debreda Rocha « Le jour où la Chine et L’inde… »

On m’écrit souvent la même réflexion.

Comment est-ce que l’occident tient encore debout ?

Pour la bonne et simple raison que tout n’est pas noir, ici !

L’occident reste un endroit très spécial dans le monde.

Chômage, Mutuelle, Soins médicaux de qualité, assistance pour trouver un emploi, main d’œuvre qualifié et sérieuse, rigueur, corruption limité, accès à un avocat (même pour les plus démunis), entretien et services publique,etc…

Dans le reste du monde, tout ceci est un rêve inaccessible !

Voilà pourquoi, l’occident « garde la main » dans le monde.

Mais, tout ceci pourrait changer avec la politique de rigueur, qui risque d’être appliquée, pour combler les dettes.

La question à se poser, c’est de savoir si l’occident ne va pas perdre son dernier atout ?

En Europe, nous n’avons pas de pétrole, pas de diamants, pas d’or, pas d’uranium, pas de bauxite, de cuivre ou de phosphate.

Nous avons juste un « état providence » extraordinaire.

Mais ceci, à un prix et il semblerait que très bientôt, ce sera fini.

Conséquences ?

Fuite des cerveaux, conflits sociaux, guerre civile, remonté du l’extrême droite (cfr le site fdesouche.com), expulsion massive des divers bouc émissaire.

Je reste convaincus que le « timing » pour cette politique de rigueur est une énorme erreur.

Une erreur dont les retombées, n’apparaîtront que bien plus tard….

A propos de la Chine et L’inde, je crois que la plupart des gens ignorent que ces deux pays représentent 40% de la population mondiale.

Je donne ce chiffre, pour bien faire comprendre à quel point, l’industrialisation massive de ces deux pays est un évènement majeur de XXI ème siècle.

Imaginé, la quantité de matières premières qu’il est nécessaire d’avoir pour « moderniser » ces deux titans !

Gare, chemins de fer, centrale nucléaire, autoroute, immeuble de résidence et de bureau, centre commerciaux, centrale électrique, réseaux d’égout, aéroport, etc….

Ils ont besoin de millions de tonnes de cuivre, d’argent, de pétrole, de viande,etc…

C’est pourquoi on se retrouve face à un constat extrêmement clair.

A partir du moment, où l’inde et la Chine auront assez de consommation intérieur pour écouler leur production, la santé économique de l’occident sera un sujet de seconde zone pour eux.

Nous sommes donc, au crépuscule de la chute de l’empire.

Bienheureux, seront ceux qui auront pu anticiper tout cela.


Michael Debreda Rocha
« Pour eux, c’est une crise financière; Pour nous, c’est une crise de civilisation »
http://www.laboussole.be

Publicités

2 réflexions sur “Edito N°6 de Michael Debreda Rocha « Le jour où la Chine et L’inde… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s